La Foi et la pensée

Cercle Jean-Paul II

Le Cercle Jean Paul II a pour mission de faire connaître et comprendre l'enseignement du prédécesseur de Benoit XVI, car nous sommes persuadés que celui-ci ne s'adresse pas seulement aux clercs mais à tous les fidèles de l'Eglise catholique et qu'avec un peu de bonne volonté, tous sont capables de le comprendre. En conséquence, nous étudions lors de nos réunions :

- les textes propres du Saint Père : encycliques, exortations apostoliques, lettres apostoliques,
- les documents publiés sous son autorité (instructions diverses),
- le Catéchisme de l'Eglise Catholique, présenté par Jean Paul II dans la Constitution apostolique "Fidei donum" (le dépôt de la foi).
Cette étude donne lieu à des échanges entre les participants. Le Cercle Jean Paul II d'Auteuil se réunit d'octobre à juin le deuxième lundi du mois, de 16 à 18 heures, au 4, rue Corot (1er étage, salle Brottier).

Contact

Olivier de Blic - 01 45 25 84 25

La formation continue de la Foi

Ev. Godescalc

Vous avez 50, 60, 70 ans, peut-être moins ou peut-être plus... La Formation Continue de la Foi (FCF) accompagne votre recherche et vous aide à approfondir et à actualiser votre foi. Elle propose une formation à raison de 10 réunions de 2 heures, réparties de novembre à mars, dans votre paroisse. Le thème de cette année est biblique : "Acclamons la Parole de Dieu". Cette formation, différente de ce qui se pratique dans les groupes bibliques (qui étudient en général un ou deux livres chaque année) a pour mission de répondre à ce type de questions : "Quand et comment la Bible a-t-elle été écrite ? En quelles langues, dans quels contextes historiques ? Comment est-elle parvenue jusqu’à nous ? Pourquoi dit-on qu’elle est Parole de Dieu ? Quelles sont nos racines avec le judaïsme ? Comment la lire aujourd’hui ? .. Mais aussi et surtout quelle est sa place dans ma vie ? En quoi cette parole me fait-elle vivre ? Quelle espérance m’apporte-t-elle ?". Participation annuelle : 75 € (130 pour un couple); lieu : 4, rue Corot 75016 Paris.

Contact

Viviane Dumont - 01.43.25.35.56 - Enseignements : Mme France Delescluse
www Pour en savoir plus, consulter le site de l'Ecole cathédrale
 

Cogito

En Orient comme en Occident, on peut discerner un parcours qui, au long des siècles, a amené l'humanité à s'approcher progressivement de la vérité et à s'y confronter. C'est un parcours qui s'est déroulé - il ne pouvait en être autrement - dans le champ de la conscience personnelle de soi: plus l'homme connaît la réalité et le monde, plus il se connaît lui-même dans son unicité, tandis que devient toujours plus pressante pour lui la question du sens des choses et de son existence même. Ce qui se présente comme objet de notre connaissance fait par là même partie de notre vie. Le conseil Connais-toi toi-même était sculpté sur l'architrave du temple de Delphes, pour témoigner d'une vérité fondamentale qui doit être prise comme règle minimum par tout homme désireux de se distinguer, au sein de la création, en se qualifiant comme "homme" précisément parce qu'il "se connaît lui-même". (Fides et Ratio, Jean-Paul II, 1998)

Des textes pour réfléchir
A propos de C.S. Lewis
  Au moment où les événements nous invitent, voire nous contraignent, à réfléchir sur la valeur de la raison et sur la place qui lui est assignée dans les diverses religions, cet écrivain a quelque chose à nous dire. Quelque chose sur l’homme et sur la raison. Un souci animait constamment Lewis, celui de comprendre et de défendre cette raison qui constitue l’humanité de l’homme [...], par Rémi Brague*.
Les lutins et la cigogne
  Où en sommes-nous ? En simplifiant beaucoup, je dirais : chaque siècle est dominé par un problème. Le XIXe siècle fut celui du Bien ; le XXe fut celui du Vrai ; le XXIe sera celui de l’Être. Le problème central n’est rien de moins que celui de l’existence de l’homme sur cette terre [...], par Rémi Brague.
Y a-t-il une morale chrétienne ?
  Le judaïsme et l'islam sont des lois, le bouddhisme est une sagesse ascétique. Tous trois impliquent une morale. Voire, ils contiennent tout un système de règles que nous classerions dans le droit, la politique, voire le savoir-vivre. Et ce système est partie intégrante de ce que nous appelons "religion". Ce n'est pas le cas dans le christianisme. Le Nouveau Testament ne contient pas de code, pas même en rudiments [...], par Rémi Brague.
La vocation de Saint Augustin : "je suis une énigme à moi-même"
  Dans ses Confessions, Augustin ne parle pas de lui mais de nous, de notre condition humaine (raison pour laquelle nous continuons à l’étudier). Augustin est donc notre contemporain, notre semblable décrivant nos propres préoccupations. [...], par Jean-Luc Marion**.

Les auteurs

(*) Rémi Brague, né en 1947, marié, père de 4 enfants. Professeur de philosophie arabe et médiévale à l'université Paris I et de philosophie des religions à l'Université Ludwig-Maximilian de Munich. Principaux ouvrages : Europe, la voie romaine, Gallimard (Folio-essais), 1999; La Sagesse du monde, Le Livre de poche (Biblio-essais), 2002; La Loi de Dieu, Gallimard, 2005; Introduction au monde grec, La Transparence, 2005; Au moyen du Moyen Age, La Transparence, 2006.
 
(**) Jean-Luc Marion, né en 1946, marié, père de 2 enfants. Professeur de philosophie aux universités Paris IV Sorbonne et Chicago. Ouvrages récents : De surcroît. Etudes sur les phénomènes saturés, PUF, 2001; Le phénomène érotique, Grasset, 2003; Le visible et le révélé, Cerf, 2005; Au lieu de soi, l'approche de saint Augustin, PUF, 17 septembre 2008.

Contact

EMail Pour réagir à l'un des textes ou contacter l'auteur
 
FF