Vivre avec les saints du Carmel

Avec Thérèse de Lisieux découvrons l’amour de Dieu dans nos vies

Le 19 octobre 1997, Jean-Paul II déclarait Thérèse de l’Enfant-Jésus et de la Sainte Face, Docteur de l’Eglise. Il est donc important de mettre en pratique sa doctrine spirituelle dans nos propres vies. Nous avons regroupé les enseignements donné à la paroisse entre 2008 et 2010 lors de nos différentes rencontres.


Pdf Htm
Humilité et humiliations (P. J.-C Hanus)
o o
Je souffre beaucoup, mais est-ce que je souffre bien ? (H. Carter) o o
Thérèse et les prêtres (fr. A.-J Pinelli) o o
L’obéissance est-elle humainement possible ?(H. Carter)
o o
Prier à l'école de Thérèse (fr. A.-J Pinelli) o o
Vivre en présence des anges, avec Thérèse (P. J.-C Hanus) o o
L’acte d’offrande à l'Amour Miséricordieux(H. Carter)
o o
Thérèse et l'Eucharistie (P. J.-C Hanus) o o
"Pourquoi je t'aime, ô Marie" (H. Carter)
o o
La Parole de Dieu dans la vie de Thérèse (fr. A.-J Pinelli) o o
Le ciel, le purgatoire, l’enfer (P. J.-C Hanus) o o
Vivre avec Jésus dans le quotidien de nos existences (fr. A.-J Pinelli) o o
 

Thérèse nous parle de sa relation au Seigneur

OAA

A la fin de son premier "Manuscrit autobiographique", en quelques paroles, Thérèse de l'Enfant-Jésus nous livre avec simplicité et profondeur quelque chose de la façon dont elle vit sa relation avec le Seigneur Jésus : sans bruit, dans le silence, elle se sait en présence de son Dieu qui ne cesse jamais de la regarder. Aussi, elle non plus ne cesse jamais de Le regarder, accomplissant toute chose en sa présence et pour son amour.

La prière, pour Thérèse, n’est donc pas seulement faite de moments particuliers consacrés à la méditation, à l’oraison, etc. (même s’il en faut !). La prière est une attitude de fond, une orientation du cœur vers le Seigneur, à travers toutes les activités de notre journée, y compris les plus ordinaires. Cette attitude de fond ouvre alors à une rencontre permanente : le Seigneur est présent au cœur de ma vie et désire que je vive chaque instant en communion avec Lui, Lui parlant, Lui confiant mes joies et mes peines, comme on le ferait avec le plus intime des amis.

Thérèse invite chacun de nous à entrer dans la joie et l’action de grâce : en jetant un regard sur sa vie, celle-ci lui apparaît tout enveloppée de l’amour miséricordieux du Seigneur pour elle. Dans le silence du cœur, ouvrons-nous à la découverte de cet Amour miséricordieux du Seigneur pour chacun de nous.

 

"Je comprends et je sais par expérience "Que le royaume de Dieu est au-dedans de nous." Jésus n'a point besoin de livres ni de docteurs pour instruire les âmes, lui le Docteur des docteurs, il enseigne sans bruit de parole... Jamais je ne l'ai entendu parler, mais je sens qu'il est en moi, à chaque instant, Il me guide, m'inspire ce que je dois dire ou faire. Je découvre juste au moment où j'en ai besoin des lumières que je n'avais pas encore vues, ce n'est pas le plus souvent pendant mes oraisons qu'elles sont le plus abondantes, c'est plutôt au milieu des occupations de ma journée...

O ma Mère chérie! après tant de grâces ne puis-je pas chanter avec le psalmiste: "Que le Seigneur est bon, que sa miséricorde est éternelle." Il me semble que si toutes les créatures avaient les mêmes grâces que moi, le Bon Dieu ne serait craint de personne, mais aimé jusqu'à la folie, et que par amour et non pas en tremblant, jamais aucune âme ne consentirait à lui faire de la peine... Je comprends cependant que toutes les âmes ne peuvent pas se ressembler, il faut qu'il y en ait de différentes familles afin d'honorer spécialement chacune des perfections du Bon Dieu. A moi il a donné sa Miséricorde infinie; c'est à travers elle que je contemple et adore les autres perfections divines!... Alors toutes m'apparaissent rayonnantes d'amour, la Justice même (et peut-être encore plus que toute autre) me semble revêtue d'amour...

Quelle douce joie de penser que le Bon Dieu est juste, c'est-à-dire qu'il tient compte de nos faiblesses, qu'il connaît parfaitement la fragilité de notre nature. De quoi donc aurais-je peur? Ah! le Dieu infiniment juste qui daigna pardonner avec tant de bonté toutes les fautes de l'enfant prodigue, ne doit-Il pas être Juste aussi envers moi qui "suis toujours avec Lui"?... (Manuscrit autobiographique A, 83 v° - 84 r°)Haut

 

Oui, pour Thérèse, la découverte personnelle de l’Amour du Seigneur a été une véritable révélation qui a illuminé sa vie. Dans l’extrait suivant de ses écrits, elle nous relate comment elle a entendu l’appel du Seigneur à s’abandonner entièrement à son Amour miséricordieux, et comment elle y répondu. Recevons dans la prière son témoignage, non pas seulement comme le récit d’une amie qui nous parle d’elle-même, mais comme une véritable invitation à nous ouvrir nous-mêmes à la relation d’amour et de miséricorde que le Seigneur veut établir avec chacun de nous, chaque jour, à chaque instant. « Parle, Seigneur : ton serviteur écoute ! (1S 3,9)" Frère Anthony-Joseph, Carme, Paris. Haut

 

"Cette année le 9 juin fête de la Sainte Trinité, j'ai reçu la grâce de comprendre plus que jamais combien Jésus désire être aimé. Je pensais aux âmes qui s'offrent comme victimes à la justice de Dieu afin de détourner et d'attirer sur elles les châtiments réservés aux coupables; cette offrande me semblait grande et généreuse, mais j'étais loin de me sentir portée à la faire. "O mon Dieu! m'écriai-je au fond de mon coeur, n'y aura-t-il que votre justice qui recevra des âmes s'immolant en victimes?... Votre Amour Miséricordieux n'en a-t-il pas besoin lui aussi?... De toutes parts il est méconnu, rejeté; les coeurs auxquels vous désirez le prodiguer se tournent vers les créatures leur demandant le bonheur avec leur misérable affection, au lieu de se jeter dans vos bras et d'accepter votre Amour infini... O mon Dieu! votre Amour méprisé va-t-il rester en votre Coeur? Il me semble que si vous trouviez des âmes s'offrant en victimes d'holocaustes à votre Amour, vous les consumeriez rapidement, il me semble que vous seriez heureux de ne point comprimer les flots d'infinies tendresses qui sont en vous... Si votre Justice aime à se décharger, elle qui ne s'étend que sur la terre, combien plus votre Amour Miséricordieux désire-t-il embraser les âmes, puisque votre Miséricorde s'élève jusqu'aux Cieux...O mon Jésus! que ce soit moi cette heureuse victime, consumez votre holocauste par le feu de votre Divin Amour!..."

Ma Mère chérie, vous qui m'avez permis de m'offrir ainsi au Bon Dieu, vous savez les fleuves ou plutôt les océans de grâces qui sont venus inonder mon âme... Ah! depuis cet heureux jour, il me semble que l'Amour me pénètre et m'environne, il me semble qu'à chaque instant cet Amour Miséricordieux me renouvelle, purifie mon âme et n'y laisse aucune trace de péché, aussi je ne puis craindre le purgatoire... Je sais que par moi-même je ne mériterais pas même d'entrer dans ce lieu d'expiation, puisque les âmes saintes peuvent seules y avoir accès, mais je sais aussi que le feu de l'Amour est plus sanctifiant que celui du purgatoire, je sais que Jésus ne peut désirer pour nous de souffrances inutiles et qu'il ne m'inspirerait pas les désirs que je ressens, s'il ne voulait les combler...

Oh! qu'elle est douce la voie de l'Amour!... Comme je veux m'appliquer à faire toujours avec le plus grand abandon, la volonté du Bon Dieu!..." (Ms A, 84 r°v°)Haut

Méditations à partir des évangiles Année A Année B Année C
Avent, Noël, Epiphanie
1er dimanche de l'Avent Mt 24,37-44 Mc 13,33-37 Lc 21,25-36
2ème dimanche de l'Avent Mt 3,1-12 Mc 1,1-8 Lc 3,1-6
3ème dimanche de l'Avent Mt 11,2-11 Jn 1,19-28 Lc 3,10-18
4ème dimanche de l'Avent Mt 1,18-24 Lc 1,26-38 Lc 1,39-45
Dimanche de la Sainte Famille Mt 2,13-23   Lc 2,41-52
Dimanche de l'Epiphanie Mt 2,1-12   Mt 2,1-12
Dimanche du Baptême du Seigneur Mt 3,13-17 Mc 1,7-11  
Carême
1er dimanche Mt 4,1-11 Mc 13,33-37 Lc 4,1-13
2ème dimanche Mt 17,1-9   Lc 9,28-36
3ème dimanche Jn 4,5-42   Lc 13,1-9
4ème dimanche Jn 9,1-41   Lc 15,1-3.11-32
5ème dimanche Jn 1,1-45   Jn 8,1-11
Dimanche des Rameaux Mt 26,14 - 27,66   Lc 19,28-40
Temps de Pâques
Dimanche de Pâques Jn 20,1-9   Jn 20,1-9
2ème dimanche de Pâques Jn 20,19-31   Jn 20,19-31
3ème dimanche de Pâques Lc 24,13-35   Jn 21,1-19
4ème dimanche de Pâques Jn 10,1-10   Jn 10,27-30
5ème dimanche de Pâques Jn 14,1-12 Jn 15,1-8 Jn 13,31-35
6ème dimanche de Pâques Jn 14,15-21 Jn 15,9-17 Jn 14,23-29
7ème dimanche de Pâques Jn 17,1-11   Jn 17,20-26
Dimanche de Pentecôte     Jn 14,15-26
Temps Ordinaire
2ème dimanche Jn 1,29-34 Jn 1,35-42 Jn 2,1-12
3ème dimanche Mt 4,12-23   Lc 1,1-4; 4,14-21
4ème dimanche Mt 5,1-12 Mc 1,21-28 Lc 4,21-30
5ème dimanche   Mc 1,29-39  Lc 5,1-11
6ème dimanche   Mc 1,40-45 Lc 6,17.20-26
7ème dimanche     Lc 6,27-38
9ème dimanche Mt 7,21-27  
10ème dimanche Mt 9,9-13  
11ème dimanche Mt 9,36-10,8   Lc 7,36-8,3
12ème dimanche Mt 10,26-33    
13ème dimanche     Lc 9,51-62
14ème dimanche     Lc 10,1-12.17-20
25ème dimanche     Lc 16,1-13
26ème dimanche Mt 21,28-32   Lc 16,19-31
27ème dimanche Mt 21,33-44   Lc 17,5-10
28ème dimanche Mt 22,1-14   Lc 17,11-19
29ème dimanche Mt 22,15-21   Lc 18,1-9
30ème dimanche Mt 22,34-40    
31ème dimanche   Mc 12,28-34 Lc 19,1-10
32ème dimanche   Mc 12,38-44 Lc 20,27-38
33ème dimanche Mt 25,14-30 Mc 13,24-32 Lc 21,5-19
Le Christ, Roi de l'univers Mt 25,31-46 Jn 18,33-37 Lc 23,35-43
Autres fêtes ou solennités
1er nov. : la Toussaint Mt 5,1-12 Mt 5,1-12 Mt 5,1-12
2 nov. : commémoration des défunts Lc 12,35-38.40    
Dédicace de la basilique du Latran Jn 2,13-22
 
La Sainte Trinité Jn 3,16-18
Jn 16,12-15
Le Saint Sacrement Jn 6,51-58
Lc 9,11b-17
Nativité de St Jean Baptiste (24 juin)

Lc 1,57-66.80
Saint Pierre et Saint Paul (29 juin) Mt 16,13-19
 

Dimanches de carême 2009 : homélies du Père D. Sterckx, ocd

Contact
EMail Fr. Anthony-Joseph, Couvent des Carmes, 4 cité du Sacré-Coeur 75018 Paris
 
FF