La paroisse

La paroisse Notre-Dame d'Auteuil compte quelque 26.000 âmes. Elle dispose d'une église principale et, à quelques dizaines de mètres, d'une grande chapelle (Sainte Bernadette) construite en 1936 pour palier le manque de places de la première église. Son territoire accueille la prestigieuse Fondation d'Auteuil (Orphelins Apprentis d'Auteuil, 40 rue La Fontaine) et plusieurs communautés religieuses :
- la Congrégation du Saint-Esprit, 40 rue La Fontaine - 01.44.14.75.75
- l'abbaye Sainte-Marie (Bénédictins), 3 rue de la Source - 01.45.25.30.07
- les Soeurs Servantes de Marie, 16 villa de la Réunion - 01.42.88.78.49
- le mouvement Focolari, 41 rue Boileau - 01.46.51.69.10
- la Légion de Marie, 43 rue Boileau - 01.46.51.92.03

NDA

L'église principale

NDA NDA

L'église Notre-Dame d'Auteuil, de style romano-byzantin, due à l'architecte Vaudremer, et construite par l'entrepreneur de maçonnerie M. Perrichont de 1877 à 1884 à une forme rectangulaire ; elle donne au nord sur la place d'Auteuil, à l'est sur la rue Corot, à l'ouest sur la rue Wilhem, au sud sur la rue Corot. Elle se compose d'une nef et de bas-côtés, de transepts et d'une abside demi-circulaire. Elle a une superficie de 1.200 mètres carrés. La longueur totale du porche à l'abside est de 63,50 m. La nef, entre les axes des piliers qui la soutiennent, est large de 9,60 m ; la largeur de chacun des bas-côtés est de 3,65 m ; ce qui donne à l'église une largeur totale de 16,90 m à la hauteur de la nef. La largeur est de 20 m entre les murs des deux bras du transept. La hauteur intérieure de la nef, des bras du transept et de l'abside est de 19,40 m.

La voûte dans le choeur est à 27,70 m au dessus du sol intérieur. La voûte de la crypte est à 5,50 m de hauteur. L'extrémité de la flèche en pierre du campanile est à 51 m au-dessus du sol. Le soubassement de l'église jusqu'au premier bandeau est en pierre de Lérouville, avec remplissage en moellons de roche de la plaine de Clamart.(texte : François Burel, Ancien Vicaire de Notre-Dame d'Auteuil)

La chapelle Sainte Bernadette

Ste Bernadette

La chapelle Sainte Bernadette est située au 4 rue d'Auteuil, à quelques dizaines de mètres de l'église principale. Elle a été construite encastrée entre deux immeubles. Elle est utilisée pour des célébrations régulières le dimanche (messe des étudiants et jeunes professionnels à 19h, messe de la communauté portugaise à 11h30 et messe de la communauté philippine à 15h) et en d'autres occasions (célébrations avec le catéchisme, rassemblements de jeunes, journée paroissiale, mariages, etc.).

L'histoire de la chapelle Sainte Bernadette

C'est le 27 janvier 1936 que débutèrent les travaux de construction. La population qui était de 8000 habitants en 1877 lors de la construction de l'église paroissiale, était passée dans les années trente à 50.000 habitants. C'est à M. Hulot, architecte, que fut confié le soin d'élever cette chapelle longue de 50 mètres (entre la fresque et le porche) et large de plus de 14 mètres pour une surface de 750 mètres carrés. Elle peut accueillir 600 personnes.

Construite sur un sol sablonneux dû à la proximité de la Seine, elle repose sur des pieux profonds de 18 mètres qui lui assurent une assise solide. La chapelle montre une voûte légère, reposant sur une charpente apparente en teck, elle-même appuyée sur des arceaux en plein cintre de briques de Bourgogne. Les bas-côtés formant galerie de pourtour déambulatoire, sont divisés en travées ajourées et ornés d'un chemin de croix en tryptiques marouflés dus au maître Edmond Tapissier.

Placée sous le patronnage de Sainte Bernadette, le fond du choeur est orné d'une fresque en mosaïques représentant l'apparition de la Vierge Marie à Bernadette Soubirous, oeuvre de Joseph Maumejean, maître verrier, à qui nous devons également les 72 vitraux qui éclairent la nef. Comme le rappelle la plaque à l'entrée de la chapelle, la première pierre fut posée le 17 mai 1936 par Mgr Crépin et le 14 novembre 1937 le cardinal Verdier procède à la bénédiction solennelle. Ouverte au culte depuis lors, elle fut complétée et modifiée à plusieurs reprises. En 1952, sous l'impulsion du chanoine de Chasseloup nouveau curé de la paroisse, les abords furent aménagés avec la construction de deux bâtiments en vis-à-vis et d'un portique hardi en briques de parement orné d'une grande croix qui signale la chapelle. La façade fut également remaniée et reçut le vitrail de l'Assomption de la Sainte Vierge, oeuvre du maître verrier Le Chevallier. Le 25 octobre 1953 ces nouveaux aménagements (conduits par un paroissien architecte, M. Raymond Busse) furent inaugurés par le cardinal Feltin.

Ste Bernadette

En 1965 le choeur de la chapelle fut surélevé et aménagé conformément aux nouvelles dispositions préconisées par la constitution sur la liturgie du Concile Vatican II.
Un nouvel autel en pierre a été installé et consacré le 8 décembre 1965, fête de l'Immaculée Conception. Sur l'autel, réalisé par Raymond Busse, le motif sculpté a été réalisé par Raina qui est également l'auteur d'un Christ en cuivre et de la statue en bois de la Vierge qui se trouve maintenant au fond de la chapelle.

Dans les année 80-90 la chapelle subira d'autres modifications ne touchant toutefois qu'à la disposition intérieure et ce au gré des aumôniers responsables qui s'y sont succédés...
Tout à la fin du siècle dernier d'autres rénovations et réfections ont été entreprises (toiture, chauffage, électricité, ravalement intérieur...). L'ensemble de ces travaux donne un résultat harmonieux qui incite au recueillement et à la prière. Henri Dugué (diacre à Notre-Dame d'Auteil).

 
 
FF